Céline Jean-Prost

Déontologie

Un nutrithérapeute n’est pas un médecin. Il n’est pas qualifié pour établir un diagnostic et prescrire des médicaments. Il ne remettra jamais en cause un traitement établi par un médecin et il veillera à ne pas interférer les traitements médicamenteux avec la prise de certains aliments, plantes ou compléments alimentaires.

C’est pour cette raison que la personne qui vient consulter un nutrithérapeute n’est pas un « patient » mais un « client ».

La consultation d’un nutrithérapeute ne remplacera jamais une consultation médicale. Il s’agit uniquement d’un accompagnement complémentaire.

Le « Praticien nutrithérapeute » est tenu au secret professionnel, de sorte que les informations enregistrées par lui ne pourront pas être divulguées, y compris à la famille ou à des tiers.

La profession de nutrithérapie doit être distinguée de celle de diététicien dont l’exercice est soumis au code de la santé Publique. Chacune de ces deux professions a des compétences propres, les rendant complémentaires.